"Le baiser rouge"

4ème Rendez-vous de l'artothèque BABART
Du mardi 4 au samedi 8 juillet 2017

 au sein de la chapelle, aux horaires d’ouverture de la Médiathèque.

 

« Le baiser rouge » exposition Jean Louis Bessède

A cette occasion, l’Artothèque BABART présente dans la chapelle de la médiathèque d'Uzès,
des dessins et peintures de Jean-Louis Bessède.

 

Lorsque l'on se plonge dans l'univers de Jean Louis Bessède  on est transporté au fin fond de l'aventure humaine. Une foule d’individus venus d’un lointain, des origines sans doute, y témoignent de leurs expériences intérieures. Ses figures semblent flotter, comme en apesanteur, enveloppes de l’esprit, de cette part d’immatériel qui contribue à notre existence. Certaines d'entre elles sembleraient presque pourvues d'ailes.

Formé aux beaux arts de Toulouse, Jean Louis Bessède met sa technique au service de ses figures primitives
mi-humaines, mi-sacrées où, par strates, s'y côtoient pèle mêle des bribes d'archéologie, des vestiges de peinture rupestre, du collage, des techniques picturales plus contemporaines.

Les couleurs et matières sont jetées sur la toile dans une trompeuse improvisation, et avec  réelle maîtrise. Elles se superposent, s'accumulent et invitent à entreprendre un voyage au plus profond de soi, dans une nécessité vitale d’introspection, de quête de sens.


Performance - Samedi 8 juillet 2017A partir de 11h

Jean-Louis Bessède s'installe dans la chapelle pour réaliser une œuvre en direct.

Moment privilégié pour assister au processus de création de cet artiste inspiré et puissant,
et mieux comprendre sa démarche.

 

« Ma peinture s'inscrit dans une démarche spiritualiste à la recherche de l'être,
au plus profond de lui-même, et à une connaissance introspective de soi
 »

JL. Bessède

 

 

L’association BABART sera présente toute la semaine aux horaires d’ouverture de la médiathèque

Mardi : 13h30-18h - Mercredi: 10h-12h/14h-18h
jeudi, vendredi : 14h - 18h - Samedi : 10h - 12h / 14h - 17h 


EXPOSITION "Un été petits formats"

Du 20 mai au 10 août 2017
L’association BABART organise la troisième édition
d’ "Un été petits formats" au Tracteur à Argilliers.

Cet été, les oeuvres de 24 artistes seront présentées en alternance
dans les containers.

Peinture, sculpture, gravure, dessin, sérigraphie, fil de fer...
à petits prix.

Des oeuvres à contempler, amusantes, colorées ou non,
parfois un peu perturbantes, mais toujours poétiques.

Accrochage # 1 : Samedi 20 mai de 11h à 15h

Accrochage # 2 : Samedi 17 juin de 11h à 15h

Accrochage # 3 : Samedi 22 juillet de 11h à 15h


3 rendez-vous pour découvrir une nouvelle sélection, tout en partageant un moment d’échange créatif
et convivial, autour d’une visite guidée en dessin et d’un pique-nique partagé.

Buvette sur place.

LES ARTISTES :

EXPOSITION VISIBLE DU 20 MAI au 10 AOUT

LE TRACTEUR Quartier Bord Nègre, route d’Uzès, ARGILLIERS ( 30 )

HORAIRES D'OUVERTURE :

Mercredi, vendredi et le 1er samedi du mois de 10h à 18h et sur RDV.

 Egalement visible aux heures d’ouverture du restaurant Le Tracteur :
Service du midi : Du lundi au vendredi
Service du soir : Le vendredi et le samedi

L'ARTOTHEQUE expose chez "VENDREDI"

L’artiste Lydia Rump invite l’artothèque Babart
au sein de « Vendredi », son atelier boutique. 


VENDREDI 12 MAI de 16h à 20h
Au 18 rue du puits couchoux à Nîmes.

Au programme de la soirée :

Exposition/rencontres/échanges/projection
Et présentation de l'artothèque Babart !

 

Une sélection d'oeuvres proches de l’univers sensiblement textile de l’hôte, des artistes Corinne Bécot, Emily BEER, Françoise CUXAC et ISE (Isabelle CELLIER) seront exposées.

                                   

VENEZ NOMBREUX !

EXPOSITION "FIBRE SINGULIERE"

Exposition « Fibre singulière »
Du mardi 4 au samedi 8 avril 2017

3ème Rendez-vous de l'artothèque BABART
au sein de la chapelle, aux horaires d’ouverture de la Médiathèque.

Attacher, nouer, tisser, broder, réparer, ligoter, c'est...

relier, capturer, emprisonner, capter...

des formes, des idées, des sentiments...

 

    Oeuvre de : Charlotte Combe

Une semaine par trimestre, BABART investit la chapelle de la médiathèque. Une sélection d’œuvres de son artothèque sera exposée et vous sera proposée à l’emprunt, Alors franchissez vous aussi le cap
et faites entrer l'art dans votre quotidien.

 A cette occasion, l’Artothèque BABART présente “Fibre singulière”, exposition réunissant une sélection d’artistes autour du fil, de la trame, de la ligature.

          

Oeuvres de :  Odette Picaud – Christine Fayon – Virginie Chomette - Nine Geslin

8 Artistes présentés : Odette PICAUD, Charlotte COMBE, Emily BEER, Corinne BECOT, Virginie CHOMETTE, Christine FAYON, Nine GESLIN, Sophie HERNIOU

L'association BABART sera présente toute la semaine aux horaires d'ouverture de la médiathèque :
Mardi : 13h30-18h - Mercredi: 10h-12h/14h-18h - jeudi, vendredi : 14h - 18h - Samedi : 10h - 12h / 14h - 17h

Atelier «Bestiaire »
Mercredi 5 avril de 14h30 à 17h
Tout public à partir de 7 ans - Atelier limité à 12 personnes

L’association Babart propose également un atelier, interprétation contemporaine des monstres issus de la mythologie (licorne, centaure, griffons,...).
Venez inventer de nouveaux êtres fabuleux en découpant, échangeant, combinant, accumulant, cousant divers éléments de peluches et autres textiles.

Inscriptions au 06 58 53 35 83 (Corinne Bécot)

 

BABART, AU DETOUR D'UNE PAGE

BABART, AU DETOUR D'UNE PAGE
DU 14 MARS AU 7 AVRIL 2017

MEDIATHEQUE LEON ALEGRE - BAGNOLS-SUR-CÈZE

VERNISSAGE/ECHANGES :
Venez tournez vous-même les pages le mardi 28 mars à partir de 17h

Babart présente à la médiathèque Léon-Alègre de Bagnols-sur-Cèze du 14 mars au 7 avril prochain,
une sélection de 10 artistes de l’artothèque qui, en parallèle de leur travail de peinture ou de sculpture,
se sont intéressés à l’objet livre.

 

Qu’ils soient livres d’artiste, de voyage, livre-objet, en tirage limité…
certains artistes en composent  le texte (poème,nouvelle, manifeste,...),
d’autres en détournent l’usage ou le contenu, dans une création personnelle
ou à 4 mains.

 

Leurs créations livresques seront présentées en écho avec une sélection de leurs oeuvres présentes dans l’artothèque ;
l’opportunité d’explorer encore un peu plus leurs univers :

 

ARTISTES PRESENTES :

 

     Didier ESTIVAL          Bernard LE NEN      Rebecca CAMPEAU      Michel CABOS         Pascale ROUX

Antoinette BUGARD     Françoise CUXAC          Corinne BECOT     Catherine URSIN

Un vernissage sous forme d'échanges aura lieu le mardi 28 mars à partir de 17h.

Ce sera l'occasion de manipuler les objets/livres, et de partager ses impressions sur les œuvres présentées

Babart s’associe également au foyer Les Agarrus de Bagnols sur Cèze, en accueillant
en avant-première, une sélection de leurs créations autour du livre, qui seront présentées
en avril à la médiathèque.

EXPOSITION VISIBLE DU 14 mars au 7 avril 2017
MEDIATHEQUE LEON ALEGRE de BAGNOLS-SUR-CEZE
Mardi-jeudi-vendredi de 13h à 18h
Mercredi de 9h à 12h et de 14 à 18h
Samedi de 10h à 15h


TRAIT POUR TRAIT - Exposition/Atelier

PERMANENCE DE L'ARTOTHÈQUE BABART
À LA MÉDIATHÈQUE D'UZES

Oeuvres de : Gérard Nicollet - Pascale Roux - Simdo - Bernard Le Nen - Daniel Anne - Jacques Callède

L’association BABART poursuit sa collaboration avec la Médiathèque d’Uzès. Une semaine par trimestre, BABART investit la chapelle de la médiathèque. Une sélection d’œuvres de son artothèque sera exposée et vous sera proposée à l’emprunt, Alors franchissez vous aussi le cap et faites entrer l'art dans votre quotidien...

A l’occasion de sa permanence dans la chapelle de la médiathèque du 10 au 14 janvier 2017, l’artothèque BABART a choisi de mettre à l’honneur le dessin, en présentant une sélection d’artistes pour qui le trait est le fil conducteur de leur inspiration. L’association BABART sera présente toute la semaine aux horaires d’ouverture de la médiathèque

Atelier "Trait pout Trait"
Mercredi 11 janvier -  De 14h30 à 17h
Tout public à partir de 7 ans

L’association Babart vous propose également un atelier pour expérimenter le dessin sous diverses formes : automatique, instinctif, réfléchi, construit, monochrome ou coloré, à l’encre ou au stylo bille,...afin de découvrir la richesse de cette pratique.

Inscriptions au 06 58 53 35 83 (Corinne Bécot)
Atelier limité à 12 personnes



EXPOSITION "Poésies de l'objet"

EXPOSITION « Poésies de l'objet »

Du 2 au 13 novembre 2016

Centre d'art Rodhanien Saint Maur
Bagnols-sur-Cèze

Vernissage le 3 novembre à partir de 18h30

 

Tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 18h


Claudine ASPARLes objets ont-ils une âme ? Certains répondront par un non catégorique, mais en y regardant bien, n'ont-ils jamais reconnu des vertus protectrices ou apaisantes à un doudou, attribué des pouvoirs magiques à une simple échelle dressée contre un mur, ou pratiqué un véritable rituel dans leurs activités quotidiennes ?

Ce pouvoir évocateur de l'objet, est la matière première des artistes présentés ici. Ils en extraient une pincée d'émotion, un bout de révolte,
ou encore une poignée d'interrogations et passent le tout
à la moulinette de leurs rêves.

les objets du quotidien deviennent alors « objets-poèmes », « objets de rites », « objets rêvés », ou « objets magiques », et se transforment en véritables passeurs de messages et d'émotions, intimes et universels.

BABART expose les oeuvres de Claudine ASPAR et de 8 artistes représentés dans l'artothèque : Françoise CUXAC – Véronique DOMINICI – Nine GESLIN – Corinne BECOT - Odette PICAUD – Jean BRANCIARD - Christine FAYON -  Virginie CHOMETTE


Françoise CUXAC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mardi 8 novembre – 18h

Médiathèque Léon Alègre de Bagnols -sur-Cèze

PROJECTION du film documentaire de Philippe LESPINASSE
« Ghana, sépultures sur mesure » 

Pour c eux et celles qui n'auraient pu le voir àUzès le 13 octobre dernier

Au Ghana, l'ethnie des Ga nous dévoile ses rites mortuaires, et plus particulièrement cette tradition de construire un cercueil "sur mesure" pour chaque membre de l'ethnie qui décède. L'inventivité des artisans se mêle à la gravité du choix qui s'impose à la famille : quel cercueil ressemblera le plus au défunt ? Voyage à la découverte d'une des plus étonnantes pratiques ethniques d'Afrique noire...

France - 2009 - 52 mn - HD - 16/9 - Couleur

 

 

L'association BABART  s'associe à la manifestation « L'Afrique à Bagnols »
organisée par "Peuples solidaires" 

Par ici le programme


Un nouvelle permanence de l'artothèque

   

BABART ouvre une permanence de l’artothèque à la Médiathèque d’UZES.
au sein de la chapelle, aux horaires d’ouverture de la Médiathèque. 

1er Rendez-vous : du mardi 11 au samedi 15 octobre 2016

L’association BABART, structure de médiation qui tente de réinventer le rapport à l’œuvre d’art en dehors du cadre muséal, met en place une nouvelle collaboration en 2016 avec la Médiathèque d’Uzès.

Une semaine par trimestre, BABART investit la chapelle de la médiathèque.
Une sélection d’œuvres de son artothèque sera exposée et vous sera proposée à l’emprunt, Alors franchissez vous aussi le cap et faites entrer l'art dans votre quotidien...

L’association BABART sera présente toute la semaine aux horaires d’ouverture de la médiathèque.

BABART présentera des œuvres, des artistes, réunis pour cette occasion autour d’une thématique. Chaque semaine sera ponctué par un moment fort de rencontre, d’atelier ou bien de performance d’artiste,....

 

Pour cette première, l'équipe BABART a choisi de vous présenter un film documentaire qui nous confirme que l'art est vraiment partout !

Mardi 8 novembre – 18h

PROJECTION du film documentaire de Philippe LESPINASSE

« Ghana, sépultures sur mesure »

Au Ghana, l'ethnie des Ga nous dévoile ses rites mortuaires, et plus particulièrement cette tradition de construire un cercueil "sur mesure" pour chaque membre de l'ethnie qui décède. L'inventivité des artisans se mêle à la gravité du choix qui s'impose à la famille : quel cercueil ressemblera le plus au défunt ? Voyage à la découverte d'une des plus étonnantes pratiques ethniques d'Afrique noire...


Les cercueils de la société Ga représentent le métier du défunt, ses intérêts, son statut social ou ce qu'il représentait pour ses proches. Dans la banlieue d'Accra, des menuisiers se sont spécialisés dans cet art funéraire très expressif. Ainsi, une vendeuse de fruits et légumes partira dans une tomate ou un oignon, un joueur de football dans une chaussure à crampons, un pêcheur dans un poisson, mais aussi une mère poule dans une poule. Dernier acte social pour le défunt, les funérailles se doivent d'être majestueuses, afin d'établir définitivement le prestige de celui qui s'en va. Œuvres symboliques, elles accompagnent le nouvel entrant dans l'au-delà, en l'aidant à continuer son travail.

France - 2009 - 52 mn - HD - 16/9 - Couleur

 

Les  prochains rendez-vous  :

Du 10 au 14 janvier 2017

Du 4 au 8 avril 2017

Du 4 au 8 juillet 2017


Exposition "Résister" de Gérad Lattier à Uzès

  MiNuit Blanche - Uzès - 30 septembre 2016

    Babart s'associe à cette manifestation
    et présente à l'hôtel de ville d'Uzès :

   "Résister" de Gérard Lattier

 

    Hôtel de ville d'Uzès - Place du Duché
    Coursives - 1er étage
    De 8h à minuit

     Programme et plan 

 

Raconteur d’histoires, grandes ou petites, de légendes, de fables personnelles… Gérard LATTIER évoque à travers ses tableaux sur bois ou ex-voto, son histoire, celles de son entourage ou encore réécrit l’Histoire, où dessins naïfs et couleurs primaires se mêlent aux mots entre français et occitan. Le texte raconte l’histoire, la peinture vient l’illustrer ou éclairer son propos.

  "Une façon de se faire réformer"

Un brin malicieux, il sait d’une anecdote personnelle, construire une légende. Mais, sa peinture loin d’être anodine, s’engage, dénonce lorsqu’il aborde le service militaire ou l’assassinat du musicien Victor Jara par le régime militaire chilien...

L’association Babart vous invite à entrer dans l’univers de cet artiste attachant, grâce à une sélection d’œuvres « engagées ».

"La guerre"   


Un été petits formats

Un été petits formats
      1er juillet - 12 août 2016

        Babart présente 10 artistes  :

            Ludovic ISIDORE, techniques mixtes
            Elise PONCET,Marie MEIER, gravures, sérigraphies
            Eric DEMELIS, encres
            Odile VAILLY, fil de fer
            NABARUS, techniques mixtes
            Michel CABOS, techniques mixtes
            Guiome DAVID, peinture
            Isa PAPASIAN, techniques mixtes
            Jean Louis BESSEDE, peinture

            Des centaines de petits formats à petits prix...

Exposition "Mise en bouche" Chloé COTTALORDA et TIDRU

EXPOSITION "MISE EN BOUCHE" de Chloé COTTALORDA & TIDRU
Du 4 au 28 mai au Tracteur - Argilliers

Vernissage en présence des artistes mercredi 4 mai à partir de 18h30

 Cette exposition s'inscrit dans le cadre de la biennale de Laudun l'Ardoise et du Gard 
qui se déroulera du 13 au 22 mai dans 7 villes du département.

L’association Babart accueille du 4 au 28 mai ce couple d’artistes qui abordent,
chacun à leur manière, la question de l’humain, des états d’âmes pour une exposition intitulée “Mise en bouche”.
Chloé Cottalorda grâce à un trait fin, plein d’expressivité développe son univers en grisaille (technique de peinture sur verre) et en gravure.
Tidru aborde quant à lui le même sujet en modelant des personnages sensibles.

 

TIDRU

 « En sculpture, j’utilise de la terre que je cuis et patine.Dans sa mise en œuvre, la terre est un matériau qui  me convient bien car elle permet une utilisation instinctive et rapide. Mes personnages se veulent discrets, inquiets, ils aimeraient se fondre dans la masse ; gonflés d’humanité tendre, ils sont à l’âge de l’innocence, de la naïveté. Endéfinitive, mon travail tente de mettre en lumière la facecachée de l’homme, l’expression de son inconscient et de ses sentiments enfouis sous les couches du costumesocial, physique, moral ou comportemental. Les émotions, les sensations, quelle que soit leur nature ou leur origine, m’intéressent et font partie de ma matièrepremière. C’est mon carburant. » 

CHLOE COTTALORDA

C’est la technique de la grisaille qui, dans un premier temps, m’a imposé ces couleurs. Mais j’ai très vite fait le rapprochement avec le carnet de croquis. Ce sont pour moi des couleurs de l’instant, du fugace,de l’impératif, de l’écriture aussi...J’aime ces deux couleurs qui font les autres plus belles...« J’aime attraper ce qui ne se voit pas avec les yeux. La farce humaine et ses histoires deviennent des friandises que je croque sur des carnets. Puis vient le temps de picorer dans ces narrations, de les incorporer à mon monde. Dans l’intimité du « moi » se fait le cryptage visuel.  C’est de cette consommation boulimique du monde de l’autre que l’image apparaît, lieu où se condense  perception, représentation, intuition et hasard.

Du 4 au 28 mai :
les mercredis, vendredis et samedis de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Du 13 au 22 mai : Pendant la Biennale de Laudun et du Gard,
tous les jours de 14h à 18h.

Expo : L'Artothèque se dévoile à Uzès du 8 au 19 mars 2016

Vernissage le mardi 8 mars à 18h30

L’association BABART investit pour la première fois la Galerie des Capucins, pour y dévoiler une partie des œuvres de la cinquantaine d’artistes au travail atypique, défendus au sein de son artothèque.

Cette bibliothèque d’oeuvres d’art est composée de plus de 270 oeuvres oeuvres disponibles à l’emprunt. Particuliers, entreprises, collectivités, établissement scolaires peuvent choisir une oeuvre et en changer tous les deux mois. Abonnements à 9€ par mois.

L’exposition «L’artothèque se dévoile» est l’occasion de découvrir une sélection d’oeuvres dont les dernières nouveautés de l’artothèque comme l’étonnant travail de Blaise Muller ou encore l’artiste touche à tout Hubert Passe...

N’hésitez pas à franchir le pas et laissez-vous surprendre par ces peintures, sculptures, œuvres textiles, petits et grands formats issus du fonds de cette bibliothèque d’œuvres d’art.

Infos pratiques : Exposition visible du 8 au 19 mars 2016
Galerie des Capucins - Place Albert 1er - 30700 UZES
Ouverte du mardi au samedi de 14h à 18h et les mercredis et samedis de 10h à 12h et de 14h à 18h

Atelier de création « Qui suis-je ? » le mercredi 16 mars de 15h à 17h
Invitation à créer en peinture, dessin ou collages, un portrait subjectif, fantasmé, idéaliste... de soi-même ! Inscriptions sur réservation (places limitées) au 06 58 53 35 83

Expo #6 : Sophie Herniou et Hugues Picherit du 17 octobre au 13 décembre 2014

Pour cette dernière exposition temporaire de l'année, BABART accueille de nouveau des créateurs de l'Ouest de la France. Vous les avez peut être découvert il y a quelques années lors de la secondé édition de l'Epicerie de l'Art. Venez vous plongez dans l'univers décalé, un brin farfelu de Sophie Herniou et dans le monde d'Hugues Picherit entre dessins aux traits vifs et peintures où se mêlent des courants tels que le dadaïsme, l'expressionnisme, le symbolisme. 

SOPHIE HERNIOU

 " Sophie Herniou a édifié (par la sculpture, le bas-relief, la couture, la peinture, le modelage peint) un univers singulier et farfelu qui appartient tout à la fois au cartoon, à l'art revisité du totem, à la caricature, à la poésie, au conte et à la philosophie (avec ou sans entonnoir). Dans son monde de gloutons invétérés, l'arroseur est arrosé et le prédateur est aussi la proie. Il y a de fabuliste en elle, une grande hérétique aussi qui rejoue les scénariis selon ses humeurs et qui place par exemple le chaperon rouge sur le dos du loup, comme une rouge amazone en herbe. 

Il y a une certaine veine surréaliste en elle, et, par instant, du Kafka. Oui, car ce qu'elle donne à voir est plus complexe, plus ambïgu, plus déconcertant qu'on le pense au premier abord..."

Extrait d'un texte de Denis-Louis COLAUX

 

HUGUES PICHERIT

Quoi de mieux que de laisser Hugues Picherit définir son travail, 
"AU SHAKER :
- au fond, une bonne dose de cadavre exquis,
- 2 ou 3 onces d'art singulier,
- un chouïa de dessin panique,
- une larme de dadaïsme,
- une d'expressionnisme,
- et une de symbolisme,
- un crachat anarchiste,
- un glaviot de colère,
- un pet' de poésie et de rêverie,
- secouez energiquement,
- servir bien frais l'été et bien chaud l'hiver."


Expo #5 : Maina et Odette Picaud - du 17 mai au 2 aout

La seconde expo temporaire 2014 présentera le travail de deux artistes bretonnes : Maïna et Odette Picaud. Deux univers différents emprunt d'une grande sensibilité nourris de questionnements sur l'intime, la mémoire.

MAÏNA : 

 "Mes images ne sont pas légères. Peut­-être naïves mais pas légères. Elles sondent la profondeur. Elles questionnent la place de l'être humain sur terre, le rapport du soi au monde. D'où la solitude, la densité à fleur de peau qui en ressort. Soi face à l'inconnu et à l'immensité, face aux mystères de la vie et aux questions existentielles. Elles sont le reflet d'un cheminement profondément intime.

Le dessin, expressif et maladroit, puise à une multitude de sources, culturelles, graphiques, géographiques. Il se nourrit de ce qu'il rencontre en chemin, et est enrichi par l'état émotionnel de l'instant présent, par ma sensibilité et mes mémoires affectives. J'aime le mot syncrétisme; à l'image de la culturelle brésilienne qui s'est nourri de multiples traditions culturelles. C'est comme cela que j'envisage la création. Se nourrir pour donner naissance à de nouvelles images, comme une gestation et digestion de ce qui nous constitue. "

ODETTE PICAUD

"Tout a commencé par la découverte de photos et de souvenirs abandonnés.
Il y a quelques années dans une décharge, je tombais sur une boîte à chaussures éventrée autour de laquelle gisaient de vieilles photos, du courrier, et divers documents.  J’ai tout ramassé. Cette boite appartenait à une dénommée Odette Picaud. Elle ne m'a plus quittée.
Depuis ce temps, je glane et collectionne les petits vestiges du passé, comme les curiosités. Mon univers se compose des souvenirs des autres, qui se mêlent aux miens et à  ceux  de  la  nature.  Des  presque rien  ou  des  trésors  :  poupées,  dentelles, gants, bondieuseries, nids d’oiseaux, couvertures et draps usés, photos, ossements d’animaux, étoffes anciennes, fourrures, vieux manuscrits et autres crottes de lapins.
Autant de reliques, précieusement accumulées, que j’assemble par un long travail de  couture  et d’enlacements,  pour  donner  naissance  à  des  objets  contemporains empreints d’une grande charge émotionnelle mais aussi d’humour. Je cherche à évoquer une mémoire commune, à raconter des histoires qui nous font voyager entre la fiction et la réalité, le passé et le présent, l’enfance et l’âge adulte."

Expo #4 : Catherine Ursin "Black Fire & Vertigo Rojo"

Première exposition temporaire 2014 de Babart, « Black Fire et Vertigo Rojo » vous embarque dans l’univers de Catherine Ursin … entre dessins, tôles, boîtes, et vidéos.

Au creux des œuvres, l’artiste oscille entre violence, blessures, douleur… sans jamais pour autant oublier le pouvoir de résurgence de la vie. Une atmosphère humaine et animale, radicale.

Retour sur la Rencontre-Brunch avec Catherine Ursin
A l'occasion de cette première exposition de l'année 2014, l'équipe de BABART a souhaité organiser une rencontre avec Catherine Ursin afin de découvrir tous les aspects de sa création, comprendre sa démarche et son travail actuel autour des violences faites aux femmes.
Cette rencontre a rassemblé une quinzaine de personnes.

C'était aussi l'occasion pour Catherine Ursin de nous présenter quelques livres d'artistes. BABART dispose de quelques fac-similé disponible à la vente.
Fin de marché.
Pendant quelques semaines, Catherine s'est rendue à la fin du marché de son quartier parisien. De sa collecte des restes du marché, feuilles de choux, bouts de saucissons, sardines, bouts de cagettes, elle a construit une sorte de carnet de voyages au coeur de son marché.
Prix : 20 €.

Les étourdis
La quatrième de couverture résume très bien le contenu de ce carnet. "Hommage à ces victimes, les tripes à l'air, la tête ensanglantée  ou aplatie, abandonnées aux bords d'une route, pour mourir sous le cagnard, incrustées dans l'asphalte brûlant ou recroquevillées au fond d'un fossé sous les yeux dédaigneux des chauffards mais pour la joie des charognards."

Prix : 10 €

Los Indignados

Carnet de voyages à Barcelone. Le corps de Catherine devient le support d'écriture ou de dessins. Sejour à l'époque des Indignés, les manifestants utilisant leur corps comme support pour leur message politique.
Un carnet très graphique dense en émotions.
Prix : 30 €


Pour en savoir un peu plus sur le travail de Catherine Ursin, vous pouvez jeter un oeil sur les articles suivants :