Frédéric HEGO

photoFrédéric HEGO

"Du réel qui s 'échappe, du vraisemblable qui s'étale et dégouline, des têtes rondes, rondes de bosses, des portraits clairs-obscurs, des figures sub-humaines, des corps qui esquissent un pas de travers, des histoires, des passions, des gris qui nous reviennent, des fidèles, des esclaves mourants, des bêtes affaiblies par la peur, des monstres de pouvoir, des êtres-chair.
Des gens tristes ou moins, en habits... noirs-tyriens, une main serrée enpoing, de bonnes âmes en plein, des rebelles sinon rien, la liberté d'un gamin, la bonté de nos chiens, la colère qu'on machouille sans fin, mes larmes sur tes seins, des idées au jasmin, des ciels en rose peints, un trésor chaque matin." 
        Fred Hego