Valérie DEPADOVA

photoValérie DEPADOVA

Vit et travaille à Saint Hilaire d'Ozilhan (30)

Personnages inachevés ou animaux en mutation, le quotidien prend une forme magique sous ces regards étranges qui nous interpellent dans notre plus profonde simplicité comme un retour à l'enfance, un retour vers le geste primitif et plus loin encore vers le vide. La peinture de Valérie Depadova semble nous rappeler que la chaleur peut être au coeur de l'hiver. La couleur est là comme un baume à la tristesse, étrangère au coeur de ces personnages pris en flagrant délit dans le détail d'une expression quotidienne naïve, simple, mais perplexe. Sa terre natale, le continent Africain semble lui avoir légué la richesse d'une palette aux couleurs chatoyantes, un trait franc et spontané.